2020 une année riche en projets pour l’association AMBITIONS EDUCATIVES

Créée en début d’année 2020 par des membres de la communauté éducative, les équipes d’EKOYA et VVF ainsi que La Ligue de l’Enseignement, Ambitions Educatives a pour souhait de faire émerger les initiatives innovantes d’établissements scolaires soucieux de faire bouger les lignes.

En mai dernier, l’association AMBITIONS EDUCATIVES lançait son appel à projet sous le thème de l’inclusion.
Les établissements scolaires de toute la France avaient jusqu’à fin octobre pour déposer leurs dossiers.
En dépit de la crise sanitaire qui complexifie l’organisation de projets, une quinzaine de projets étaient proposés sur cette session.  
20 000 € étaient mis à disposition de cette opération par les partenaires : EKOYA et VVF

Nous vous remercions chaleureusement pour votre participation, puisque rappelons-le, grâce à vos achats réalisés via EKOYA, vous permettez le financement de ces projets et des projets à venir.

 

 Le 18/11, se sont réunis les membres du jury de l’association Ambitions Educatives :

  • Christelle BECOT – Enseignante en Lycée et Université
  • Maïlys MIGAULT - CPE en Lycée
  • Matthieu GRENIER – Chargé de mission auprès du DASEN
  • Patrick DELAUNAY – Chargé de mission décrochage scolaire
  • Michel SERVANT – Enseignant directeur d’école

Ces derniers ont évalué les dossiers transmis par les établissements candidats et alloué des fonds qui permettront la réalisation de ces projets.

 

 Voici les 9 lauréats :

 

 Collège Albarine – St Rambert en Bugey (01) : Slogan’IT

  • Ce projet original permet la rencontre de 2 générations, des collégiens et les pensionnaires d’un EHPAD pour répondre à 3 objectifs :
    • Valoriser les valeurs de respect envers les personnes fragilisées
    • Favoriser l’échange intergénérationnel
    • Développer la technique artistique des élèves

Ce projet est piloté depuis 2018 par Jennifer Kane, enseignante du Collège

 

Collège La Croix de l’Orme – Aillant sur Tolhon (89) : Campan‘ar(t)bre

  • Le projet Campan‘ar(t)bre allie différentes disciplines : Arts plastiques, EPS, français, éducation musicale et anglais.   

Il prendra appui sur l’arbre comme symbole pour la création d’œuvres plastiques, photographiques, écrites (poèmes et chansons).      
Il vise à inscrire les élèves d’un territoire rural dans une action d’inclusion culturelle. Les aider à se construire en tant que citoyens éclairés et cultivés.

  • Les productions des élèves de 4ème feront l’objet d’une exposition mêlant lectures de textes, chansons, affichage des œuvres au collège.  

Ce projet est piloté par Séverine Hipeau, enseignante du Collège

 

Collège Saint François d’Assise - Aubenas (07) : Former de jeunes conteurs.

  • Le projet en lien avec le projet éducatif, sera réalisé avec des élèves qui relèvent d'une 6ème à dispositif aménagé (ces derniers présentent différentes formes de Dys, troubles attentionnels avec ou sans hyperactivité, troubles de l'oralité…). Ils rencontrent des difficultés dans les activités d'écriture et de lecture (orthographe, temps du récit…) et sont un peu plus à l'aise dans la pratique de l’oral.

Le projet sera un moyen de découvrir d’une façon ludique le conte et l’oralité, de dépasser ses craintes, d’avoir confiance en soi et de réussir à l'oral pour réussir ensuite à l'écrit.

Ce projet est piloté par Catherine Ruzniecki, documentaliste du Collège

 

Ecole Villeneuve – Villeneuve sur Verberie (60) : L’ouverture au monde

  • L’axe du projet d’école retenu pour ce projet est de « préparer les élèves à l’entrée au collège par l’ouverture au monde » avec l’environnement local.
  • Le dispositif s’appuie sur l’artisanat local pour l’acquisition de compétences dans plusieurs disciplines, français, arts, EMC, Sciences. Il permettra toute l’année de créer un lien essentiel entre les acquis fondamentaux et les métiers de l’artisanat (photographe, ébéniste, forgeron, boulanger, paysagiste, cordonnier…).  

Ce projet est piloté par Cendrine Richert, enseignante directrice de l’école

 

Collège Gérard Philippe - Cogolin (83) : Equithérapie

  • Cette initiative permet l’adaptation comportementale d’adolescents en ULIS par un travail avec des poneys.

L’équithérapie doit leur permettre de dominer leurs difficultés, prendre confiance pour devenir des adultes citoyens. Le travail réalisé avec les poneys présente des effets thérapeutiques reconnus et permet un véritable épanouissement pour les personnes.  

Ce projet est piloté par Céline Gaccon, enseignante spécialisée au collège

 

Lycée Haut Val de Sèvre – Saint Maixent l’Ecole (79) : De l’Art de voyager 

  • Le projet « De l’art de voyager » permet le décloisonnement entre les filières générales et professionnelles du lycée. Il vient inscrire les élèves dans plusieurs disciplines, danse, musique et arts visuels.
  • Les travaux communs réalisés avec un intervenant extérieur, le rappeur Lhomé, entrainera les élèves dans la production de textes. Une compagnie de danse afro-cubaine apportera son concours au projet et les décors seront également la source de productions d’art visuel. Le projet sera abordé d’un point de vue théorique et pratique, les élèves découvrant une culture différente à travers la pratique d’un art vivant et la connaissance de son histoire.

La poésie du XVIIIème siècle, les récits de voyages du XVIIIème au XXIème siècle seront le socle de l’objet d’étude.

Ce projet est piloté par Anne De Bois, proviseur adjointe du Lycée

 

Collège les Escholiers de la Mosson – Montpellier (34) : Tout en haut de la montagne en Joëlette

  • Le projet vise à mener des collégiens valides et 2 élèves en situation de handicap dans l’ascension d’un sommet marocain. Il a été conçu pour créer de la solidarité entre des élèves valides et en situation de handicap et concrétiser l’amitié entre les peuples français et marocains.

Cette aventure sportive et humaine développera bien sûr chez les élèves leurs compétences sociales, leur estime de soi et fera d’eux des citoyens lucides.

Ce projet est piloté par Abderrahim Bayou, CPE du collège

 

Collège Marie Rivier – Sorgues (84) : Déambulation artistique

  • Dans cette initiative destinée à une classe de 6 SEGPA et des élèves de 6ème classique, le théâtre sert d’outil de développement de compétences disciplinaires et sociales.

Les élèves imaginent des monstres qui les accompagneront dans leurs travaux de français, différentes œuvres littéraires serviront de support aux ateliers (l’Odyssée d’Homère, les Fables de La Fontaine…), de mathématiques et d’arts plastiques… Chaque élève de SEGPA est tutoré par un élève de sixième.
Ces ateliers feront alors l’objet d’une déambulation sous formes de saynètes mises en scène par Laetitia Mazzolini.  

Ce projet est piloté par Irène De Zotti, coordinatrice au collège

 

Université d’Avignon (84) : Lutte contre les inégalités

  • Ce projet de recherche Franco-portugais (Universités d’Avignon et de Lisbonne) traite de l’Accompagnement de l’étudiant par le partage des valeurs et pratiques (inter)culturelles pour faciliter l’inclusion.

L’inclusion scolaire doit permettre à tous les étudiants d'être capables de développer un sentiment d’appartenance à leur communauté universitaire et offre les meilleures conditions de réussite.
A partir de la recherche relevée, les universités ont pu mettre en place une formation spécifique qui permette d’accompagner les étudiants dans une dynamique de volonté d’inclusion.
L’accompagnement proposé offrira aux étudiants des supports d’aide.
Ce projet d’inclusion s’inscrit dans les directives de l’UNESCO et répond aux objectifs d’HORIZON 2030.

Ce projet est piloté par Louis Basco, Enseignant Chercheur

 

Vous avez des questions sur ces projets ? Sur les prochains appels à projets pour y inscrire votre établissement ?

L’équipe de bénévoles de l’association AMBITIONS EDUCATIVES est à votre écoute : contact@ambitions-educatives.org

www.ambitions-educatives.org

 

Mis en ligne le 01/12/2020