Comment apprendre aux enfants à faire du compost à l’école ou à la maison ?

98 kg, c’est le poids de biodéchets produit par an et par habitant en France. Problème : bon nombre de ces déchets verts et de cuisine finissent dans nos poubelles au lieu d’être compostés.

Mais qu’est-ce que le compostage ? Ce processus biodégradable s’inscrit dans une démarche écologique visant à réduire et valoriser les déchets organiques pour en faire de l’engrais naturel.

Mettre en place un compost dans une école est une excellente idée pour éduquer les enfants à limiter leurs déchets autour d’un projet éducatif. Découvrez tout de suite comment apprendre aux enfants à faire du compost à l’école mais aussi – pourquoi pas -  à la maison !

Pourquoi initier les enfants au compost ?

 « L’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde », disait Nelson Mandela. Initier les enfants au compost est une façon ludique de les sensibiliser au développement durable et à l’écologie. À l’école ou à la maison, ils apprendront à réduire les déchets, créer de la vie, respecter la nature et adopter une attitude écocitoyenne.

Comment initier les enfants à la réalisation d’un compost ?

Pour initier les enfants à la réalisation d’un compost, rien de mieux que la mise en pratique. Découvrez les 5 étapes nécessaires à la création de cette activité ludo-éducative écologique et zéro déchet !

1| Comprendre l’intérêt du compostage

La première étape du projet de compostage collectif à l’école consiste à organiser un temps de parole avec les enfants. Vous pouvez aussi leur proposer un jeu de questions/réponses autour du sujet, puis leur expliquer ce qu’est un compost et à quoi il sert. Pour sensibiliser les élèves (et les parents) à l’écocitoyenneté et aux enjeux écologiques, il est essentiel qu’ils comprennent le cycle de la nature.

2| Fabriquer un bac à compost

S’il est bien évidemment possible d’acheter un composteur, le fabriquer soi-même est quand même beaucoup plus rigolo et très simple. Réunissez les enfants autour d’un atelier bricolage où ils pourront construire eux-mêmes leur bac à compost. Pour cela, 4 planches, quelques clous et un marteau suffisent. Installez le bac à compost des enfants dans un endroit plat du jardin ou de la cour de récréation. Les enfants n’ont plus qu’à y déposer des déchets de repas ou de jardinage à la fin de l’activité.

3| Apprendre à remplir le composteur

Pour obtenir un compost de qualité, encore faut-il savoir ce qu’on peut mettre dedans. Pour que les enfants puissent composter facilement, pourquoi ne pas leur proposer de créer un mémo ? Etablissez avec eux la liste de tout ce qui se composte. Les dessins de déchets secs (coquilles d’œufs, essuie-tout, marc de café, etc.) seront coloriés en marron et les déchets humides (épluchures de fruits et de légumes, feuilles d’arbres, etc.) en vert.

4| Entretenir le tas de compost

Le compost est vivant. Pour bien l’entretenir, apprenez aux enfants à le mélanger, l’aérer et l’observer afin de vérifier qu’il ne soit ni trop humide ni trop sec. Bref, l’idée est de favoriser un contact avec la terre tout en prenant soin du compost.

5| Utiliser le compost au jardin

L’heure est venue pour les jardiniers en herbe d’utiliser leur compost et de mettre les mains dans la terre. Les enfants peuvent répandre cet engrais naturel dans les massifs de fleurs, au pied des arbres fruitiers et au potager à l’école ou à la maison. Il n’y a plus qu’à laisser la nature faire le reste !

Avez-vous déjà initié votre classe ou vos enfants aux joies du compost ?

 

Mis en ligne le 22/03/2021

A lire aussi

"5 idées pour sensibiliser les enfants à l’écologie à l’école"

L'équipe Ekoya

Pour être accessible aux enfants, l’éducation à l’écologie doit être ludique. La mise en pratique apparait ainsi comme une manière concrète de sensibiliser les enfants au développement durable et au respect de l’environnement.

Lire la suite
5 idées pour sensibiliser les enfants à l’écologie à l’école