Colette de Lyon : notre guide local Ekoya

Nous sommes allés à la rencontre de Colette, adhérente Ekoya de la première heure. Elle réside à Lyon intramuros, depuis un certain nombre d'années. Colette est enseignante de lettres classiques à la retraite.

Découvrez ses quartiers préférés et les monuments incourtounables pour elle !

«
Le quartier d’AINAY,
notamment grâce à son église remarquable, est un des points d'attraction de Lyon. L’architecture est magnifique.

Balladez-vous le long du Rhône, de la Saône, et sur la presqu’île visitez le musée des Confluences.

Lyon est une grande ville qu'on découvre au fil du temps, elle est riche de quartiers fascinants.

L’esplanade de Fourvière avec une vue magnifique sur Lyon, c’est presque l’équivalent de la tour Montparnasse à Paris. Je conseille d'y monter à pied.

Tout le vieux Lyon est à visiter, il fait partie du patrimoine historique. Le quartier renaissance notamment et la montée du Gourgillon sont situés dans le 5ème arrondissement de Lyon sur la colline de Fourvière.
Pour monter rapidement à Fourvière, il est possible de prendre le funiculaire puis redescendre par le passage du Gourgillon à pied afin de se perdre un peu dans les ruelles.

Une fois ce passage effectué vous arrivez dans le vieux Lyon. On y retrouve la rue Saint-Jean et Saint-Paul. Et admirez les gargouilles.
De préférence venez le matin si vous souhaitez pénétrer dans les cours et emprunter les traboules (passages piétons étroits à travers des cours d'immeubles qui permettent de se rendre d'une rue à une autre). 

La place des terreaux est magnifique. Il s'agit d'un ancien couvent. À l'intérieur, se trouve un jardin sublime « le petit jardin Saint-Pierre », en accès libre.

Découvrez aussi le musée des beaux-arts avec des statues de Rodin. La fontaine a été transformée, elle est composée d’une cuve de sarcophage (Lyon remonte à l’époque romaine). La fontaine abrite un autel en marbre surmonté d’une statue d’Apollon.

La colline de Saint-Just, on y trouve le musée Gallo-romain avec l’histoire des tables claudiennes. C’est une part importante de l’histoire de Lyon, car Claude avait accepté que des élus Gaulois fassent partie de la direction de la ville. Ce musée est très bien conçu grâce à son architecture particulière. On descend progressivement dans le temps !

 

Découvrez ou redécouvrez le théâtre de Fourvière dans lequel des spectacles sont donnés. Il est occupé au mois de Juillet par les « nuits de Fourvière » et sa programmation passionnante. De nombreux artistes viennent s'y produire. Il est également possible d'assister à des pièces de théâtre, des opéras, des spectacles de danse. Près du théâtre, vous trouverez un petit Odéon peu fréquenté.
L'orchestre est dallé de marbre de tous pays.

 

 

La colline de la Croix-Rousse à ne surtout pas manquer ! On y découvre les machines des tisserands, leur fonctionnement et l’histoire des canuts.


L’escalier des Voraces est à voir car il sert de traboule. Il permet de descendre de la Croix Rousse aux Terreaux sans être vu, par des cheminements, des escaliers, des tours.

Vous y retrouverez un magasin vendant de la soie rue d’Ivry. Et une association, rue Richan toujours dans le 4ème à la Croix-Rousse, explique la passementerie.

Oriane d'Ekoya : « Et quel est votre coup de cœur ? »

Colette :

« La Croix rousse, pour moi, est un quartier très spécial. Le marché fait presque 1 km, ce qui est plutôt rare en France. C’est beau, il faut le faire, il est extraordinaire, des producteurs viennent de toute la région.

Profitez-en pour admirer l’église des Chartreux, un modèle d’art baroque, qui a été refaite.

Ce quartier est vraiment riche, C'est une concentration d’activités, de promenades, de magnifiques murs peints. C’est remarquable ! L'idéal est de faire la ville à pied, lever la tête et regarder.


Le fort Montluc côté Rhône est une ancienne prison que l’on peut visiter.

Pour les personnes qui aiment l’Art déco, promenez-vous dans le quartier des Brotteaux. Il faut fouiller un peu, et chercher pour pouvoir pénétrer dans les cours. C’est très intéressant, ce quartier a été urbanisé sous l'impulsion de Jean-Antoine Morand de Jouffrey, architecte et urbaniste, durant la révolution. Il a construit un pont sur le Rhône qui malheureusement l'a envoyé à la guillotine quelques années plus tard. Pour éviter l'invasion des royalistes lors du siège de Lyon il a préféré en démonter une partie !

 

Toute l'équipe Ekoya remercie Colette pour sa visite guidée enrichissante !

Si vous aussi vous souhaitez nous parler de votre région, écrivez-nous à contact@ekoya.fr