10 bonnes raisons d'opter pour un vélo électrique

Pratique, confortable, sécurisant, le vélo électrique est en train de conquérir les Français. Découvrez ses atouts et comment bien choisir le vôtre !

En France, la part du vélo dans nos trajets quotidiens ne dépasse pas 3%. Très loin des Néerlandais qui atteignent 29%. Le plan vélo présenté par le gouvernement en septembre dernier fixe le cap. Il prévoit de tripler l’usage de la bicyclette.

Si l’utilisation du vélo en France reste marginale, ce moyen de transport se développe. Free-floating, bar à vélo, de nouveaux services voient le jour pour répondre aux besoins des utilisateurs. Des modèles variés ont été mis au point pour répondre aux usages de chacun : vélo-cargo, vélo pliable, speed bike, vélo électrique…

Entre 2016 et 2017, les ventes de vélos électriques ont augmenté de 90%, passant de 134 000 à 255 000 vélos. Cet engouement est, entre autres, dû à une aide à l’achat proposée par l’État. Mais ce n’est pas le seul critère qui a permis au vélo à assistance électrique de se développer. Très pratique en ville, il évite de perdre un temps incalculable dans les bouchons. Le vélo électrique est aussi équipé d’un moteur et d’une batterie offrant une aide bienvenue dans les efforts. Vous ne faites alors, qu’accompagner le mouvement de pédalage.

Comment choisir son vélo électrique ?

Vous cherchez un vélo électrique ? Découvrez les principaux critères pour faire votre choix.

Moteur sur la roue ou sur le pédalier ?

Le positionnement du moteur – sur un pédalier ou dans une roue – joue sur la sensation ressentie par l’utilisateur. Les vélos électriques vendus moins de 2 000 € disposent, pour la plupart, d’un moteur dans la roue. Il est plus facile à installer et donc moins coûteux. Vous ne sentirez pas de différence de puissance entre les coups de pédales. Mais un manque d’adhérence peut survenir sur certains terrains (gravier, sable, glace…). Ce système est donc plus adapté en ville. Le moteur situé dans le pédalier est souvent préféré par ceux qui recherchent des sensations proches d'un vélo classique, car celui-ci est plus équilibré.

Vélo de ville, VTC ou VTT ?

La plupart des vélos électriques sont des vélos de ville, avec une position droite et un guidon haut et rapproché. Vous pouvez également acheter un VTC. Vous serez alors légèrement plus penché. Vous perdrez en confort, mais gagnerez en plaisir de conduite. Ces 2 modèles sont adaptés aux déplacements quotidiens, sur la route. Ces vélos sont prévus pour recevoir de nombreux accessoires tels que paniers, sacoches, antivol à blocage de roue, rétroviseurs, etc. Si vous souhaitez utiliser votre vélo électrique en usage sportif, orientez-vous plus vers des vélos plus légers et sans accessoires, en préférant des modèles plus rigides avec des pneus fins ou des VTT.

Assistance “tout ou rien” ou proportionnelle ? 

Muni d’une assistance dite “tout ou rien”, votre vélo dispose d’un capteur qui détecte le mouvement de pédalage.  Le moteur se met alors en marche. Le moteur fonctionne à un niveau constant. On peut toutefois le régler en fonction des modes de conduite proposés (éco, moyen, power).  L’assistance proportionnelle fonctionne grâce à des capteurs mesurant la pression effectuée sur les pédales. Le vélo appréhende alors le niveau de difficulté de la voie que vous suivez et s’ajuste de manière autonome. Ce système permet de limiter la consommation d’énergie. Il est limité aux vélos haut de gamme.

Changement de vitesse par dérailleur ou intégré ?

Changer ses vitesses grâce à un dérailleur permet de maintenir une allure constante. Plus agréable, cette solution est adaptée à une conduite dite “sportive”. Le changement de vitesse intégré présente de nombreux avantages si vous utilisez votre vélo électrique en ville. Vous pouvez changer de vitesse même sans pédaler, vous réduisez tout risque de dérailler et vous entretenez votre chaîne moins régulièrement grâce à une protection plus importante.

Optez pour une batterie de 11 Ah 

Plus la capacité de la batterie est grande, plus vous bénéficierez d’autonomie. Les fabricants proposent en général des batteries affichant une capacité de 11Ah pour des trajets urbains quotidiens. Avec une batterie de puissance inférieur, vous risquez de devoir la recharger plus souvent à cause de sa moins bonne autonomie.

Préférez les vélos électriques avec l’aide au démarrage ou à la marche 

Sur certains modèles, une assistance sans pédalage de 6km/h est fournie. Ce bonus permet de démarrer sans effort dans de petites côtes.

Assurez-vous de bénéficier d’une console ou d’un afficheur intégré 

Clipsé sur le guidon, cet accessoire permet de vérifier le niveau d’assistance, l’état de charge de la batterie et votre vitesse. Certains modèles affichent le nombre de kilomètres parcourus et le nombre de kilomètres que vous pouvez encore effectuer avec votre batterie. Plusieurs consoles contrôlent l'allumage de vos phares.

Choisissez un cadre adapté 

Si vous transportez un enfant à l’arrière, privilégiez un vélo avec un cadre en col de cygne. Avec un vélo comportant une barre centrale, vous risquez de percuter votre enfant lors du passage de la jambe pour monter sur le vélo.

Pourquoi choisir un vélo à assistance électrique ?

Qu’il s’agisse de s’offrir un moment de détente, de participer à la protection de l’environnement ou de pratiquer une activité sportive en douceur, les raisons ne manquent pas de choisir le vélo électrique pour ses déplacements. Découvrez les nôtres et partagez vos expériences en commentaires !

1/ Vous n’arriverez plus en sueur au travail

Le vélo électrique permet de se déplacer sans effort. Vous gravirez des côtes sans aucune difficulté. Votre rythme cardiaque restera presque identique à celui d’un marcheur.  Le vent, les chaleurs estivales et les dénivelés interminables ne seront plus que des mauvais souvenirs.

2/ Votre voiture ne vous encombrera plus

Le vélo électrique offre une alternative crédible à la voiture pour ceux dont les trajets domicile/travail n’excèdent pas 25 km. Un vélo à assistance électrique dispose d’une autonomie de 50 km, soit 2 jours de trajets sans le recharger. Avec lui, vous ferez donc des économies de carburant.

3/ Vous reprendrez le sport en douceur

La pratique régulière du vélo électrique contribue à vous maintenir en bonne santé. En réglant le niveau d’assistance électrique, ce mode de transport s’adapte à votre condition physique. Muscles, poumons et cœur sont mis à contribution lors de chaque sortie. De plus, la facilité de déplacement en fait une activité tout indiquée pour les personnes qui souffrent des articulations ou du dos, ou qui ne peuvent pas pratiquer une autre activité sportive en raison de leur état de santé.

4/ Vous profiterez d’une meilleure santé

Se déplacer en vélo électrique contribue à réduire le risque de maladie cardio-vasculaire. Sa pratique s’avère également efficace contre les problèmes de surpoids ou dans le cadre du traitement du diabète. 

5/ Vous accomplirez un geste pour l’environnement

Grâce au vélo électrique, vous contribuerez à la réduction la pollution atmosphérique. Selon une étude de l’Ademe, chaque utilisateur de vélo électrique réduit en moyenne ses trajets mensuels en voiture de 650 km. Résultat : moins d’émissions de Co² et de microparticules dans l’air.

6/ Vous gagnerez du temps

En ville, le vélo électrique est le moyen de transport idéal. Il est tellement plus pratique pour aller travailler. Avec lui, finis les bouchons et les heures perdues à chercher un stationnement. Un vrai bonheur.

7/ Vous ne serez plus dépendant des transports en commun

Grâce au vélo électrique, vous éviterez les heures de pointe dans le métro ou le bus, ainsi que toutes les odeurs indescriptibles qui embaument ce type de transport.

8/ Vous profiterez différemment de votre promenade

Le vélo à assistance électrique est une très bonne alternative pour visiter une ville ou se balader à la campagne. Moins d’effort, plus de confort… vous profiterez du moment, les cheveux au vent !

9/ Vous transporterez votre enfant sans effort

Si se déplacer à vélo n’est pas toujours simple, transporter un enfant rend la tâche encore plus ardue. Mais avec l’assistance électrique, finis les efforts inutiles. Installé à l’arrière, votre enfant profitera de la balade pendant que vous donnerez quelques coups de pédales avec l’aisance d’un superhéros !

10/ Vous pouvez louer votre vélo électrique

Si vous ne souhaitez pas acheter un vélo à assistance électrique, vous pouvez le louer. De nombreux magasins proposent ce service. Des vélos électriques sont aussi mis à disposition grâce à un abonnement dans plusieurs villes françaises.