8 conseils avant de partir en randonnée

Vous souhaitez partir en randonnée, mais vous ne savez pas par où commencer ? Pas de panique, Ekoya vous livre ses meilleurs conseils pour préparer votre marche, afin de faire de votre excursion un pur moment de plaisir en pleine nature. De quoi vous donner envie de recommencer l’aventure !

Comment préparer une randonnée ?

Pour randonner, il vaut mieux commencer par s’équiper correctement. Un bon équipement de randonnée ne s’improvise pas, certaines précautions sont à prendre avant de se lancer pour la grande traversée.

Nos conseils pour préparer votre randonnée

Voyons ensemble, dans l’ordre, comment bien préparer une randonnée en choisissant le meilleur matériel, pour éviter les mauvaises surprises.

1 | Choisissez vos chaussures de marche en fonction de votre randonnée

Comme on le dit souvent, « l’essentiel est de trouver chaussure à son pied ». Ce célèbre adage n’a jamais été aussi vrai que pour la préparation d’une randonnée pédestre.

Pour trouver une bonne chaussure de randonnée, il faut se pencher sur ces différents aspects :

  • l’adhérence au sol
  • l’imperméabilité
  • l’amorti
  • le confort
  • le maintien de la cheville
  • l’aération

Si vous êtes un randonneur débutant, privilégiez le confort. La situation géographique de la randonnée que vous projetez est aussi déterminante pour le choix des chaussures. Une randonnée en pleine montagne nécessitera des chaussures de randonnées adaptées aux terrains humides, très imperméables.

Achetez de préférence vos nouvelles chaussures de marche en fin de journée. Fatigués et légèrement gonflés, vos pieds seront dans un état proche de celui que vous connaitrez à l’occasion d’une marche longue et intense. Ne privilégiez pas l’esthétique. Les chaussures de randonnée doivent d’abord être confortables si vous envisagez de marcher pendant plusieurs heures.

Comptez entre 75 et 130 € pour une bonne paire de chaussures de marche. Rappelez-vous, marcher sera beaucoup plus agréable si vos pieds ne vous font pas souffrir. Ne négligez pas le choix de votre paire de chaussures de randonnée.

2 | Sélectionnez des paires de chaussettes adaptées à la marche

S’il est indispensable de s’équiper de bonnes chaussures de marche pour randonner, il ne faut pas oublier de les associer à des chaussettes adaptées. Ne sous-estimez pas leur importance en préparant votre randonnée. Des chaussettes inadaptées pourraient en effet favoriser un frottement persistant et créer des ampoules.

Pour éviter ce désagrément, évitez les chaussettes bas de gamme. Vous les reconnaitrez à l’absence de talons préformés et à leur composition en acrylique. Si vous préparez une randonnée de plusieurs jours, privilégiez un mélange de matières type coton/fibres polyester ou laine/fibre polyester.

Si vous partez pour une journée de randonnée, les chaussettes en coton peuvent être adaptées. Mais attention : le coton évacue mal la transpiration. Si vous n’avez pas d’autres choix, talquez vos pieds ou utilisez une crème anti-frottement (disponible en parapharmacie).

3 | Choisissez vos vêtements en fonction de la saison

Après les chaussures, vous devrez choisir les meilleurs vêtements pour la randonnée. Les professionnels conseillent de porter 3 couches pour la marche, en superposant des vêtements sur le haut du corps :

  • Une sous-couche, portée directement au contact de la peau. Idéalement, elle devra être en fibres synthétiques pour absorber au mieux la transpiration et l’évacuer sans la stocker.
  • Une couche intermédiaire qui vous servira à conserver la chaleur. Vous pourrez facilement l’enlever quand vous commencez à vous réchauffer. Cette deuxième couche doit dans l’idéal être une veste polaire, un sweat-shirt ou un pull adapté à la marche
  • Une troisième couche composée d’un vêtement imperméable type coupe-vent, ou d’une veste plus chaude si vous effectuez une randonnée en altitude.

Avec ces trois couches modulables, vous pourrez facilement contrôler la température de votre corps, car le temps peut changer très vite quand on marche.

Si vous partez pour une randonnée en été, 1 seule couche est nécessaire. En automne, portez plutôt deux couches. Enfin si vous partez en randonnée en hiver ou sous la pluie, sélectionnez 3 couches de vêtements.

Pour le bas du corps, le jean est proscrit. Choisissez des pantalons ou shorts selon la saison, en élasthanne, parfaitement adaptés pour l’évacuation de la transpiration. Avec un renfort au niveau des fesses si possible, très pratique en cas de glissade.

4 | Préférez les sacs à dos confortables et pratiques

Pour choisir le meilleur sac à dos pour la randonnée, il faut se questionner sur le volume nécessaire. Les sacs offrent la plupart du temps une contenance de 10 à 40 litres, idéale pour une petite randonnée d’un jour par exemple, et de 50 à 100 litres pour des randonnées de plusieurs jours.

Commencez par vérifier les bretelles du sac. Elles doivent être dotées de rembourrage pour apporter du confort pendant la marche. Préférez les modèles avec des bretelles réglables ainsi qu’une ceinture ventrale pour le transfert de charge de la colonne vertébrale vers les hanches. Le dos doit être matelassé pour favoriser la bonne répartition du poids en fonction de la marche. Tous les sacs de randonnée en sont normalement pourvus.

Il est aussi important de choisir un sac à dos avec plusieurs compartiments afin d’optimiser le rangement de votre sac. Choisissez le sac à dos de randonnée qui offre la meilleure organisation.

Le conseil ultime pour bien préparer son sac de randonnée est de ne surtout pas trop le charger ! Partez du principe que le poids de votre sac ne doit pas dépasser 20% de votre poids.

5 | Préférez les aliments riches en glucides

Quand on prépare une randonnée de plusieurs jours, l’alimentation doit être au cœur des préoccupations du marcheur. En randonnée, l’organisme a besoin de ressources, car il puise dans ses réserves pour apporter l’énergie suffisante à la marche. Il faut donc privilégier des aliments riches en glucides. Les glucides apportent l’énergie au corps.

Préférez les céréales, les barres énergétiques avec suffisamment de glucides et de protéines, les fruits secs (amandes, noisettes, noix de macadamia, raisins secs, bananes séchées, etc.).

Outre les aliments, vous devez faire en sorte d’emporter la quantité d’eau suffisante. Il est conseillé de boire beaucoup quand on marche, car on évacue énormément d’eau par les pores, via la transpiration. Si vous le pouvez, buvez ½ litre d’eau toutes les heures pour rester parfaitement hydrater. Répartissez cette quantité toutes les 15 minutes, pour apporter de petites quantités d’hydratation fréquemment.

Évitez l’eau froide, qui peut créer de forts maux de ventre, très désagréables pour continuer à marcher.

6 | N’oubliez pas votre carte et votre boussole

Avant de partir en randonnée, nous vous conseillons de choisir votre itinéraire. Pour cela, équipez-vous d’une bonne carte des lieux et d’une boussole, qui vous seront d’une grande aide si vous randonnez en pleine nature ou si vous décidez de partir en randonnée seul.

Il est donc conseillé d’apprendre à lire une carte et à utiliser une boussole avant de se lancer à la conquête de l’inconnu. Si vous partez dans un endroit accessible par satellite, un GPS fera aussi très bien l’affaire.

7 | Soyez prudent !

Un accident est vite arrivé…
Equipez-vous d’une couverture de survie, légère et peu encombrante dans un sac. Elle est très utile dans les situations d’urgences car elle évite les pertes de chaleur et vous protègera contre l’humidité, le vent et aussi de la chaleur.
Et surtout n’oubliez pas votre téléphone portable avec une batterie d’appoint, essentiel pour joindre les secours.

8 | Checkez les informations de base avant le départ

 Une fois que vous êtes bien équipé, il est essentiel de vérifier les informations essentielles avant votre départ. 

  • Vérifiez la météo grâce à Météo France par exemple, qui propose un service de prévisualisation des conditions météorologiques actualisé en permanence.
  • Vérifiez votre assurance, ce qui peut vous éviter de très gros frais de secours. Appelez votre assureur et assurez-vous de bénéficier d’une protection en cas d’accident de randonnée
  • Préparez-vous physiquement pour éviter les crampes et foulures. Prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur. Circulez en vélo plutôt qu’en voiture. Ainsi, vous habituerez votre corps à l’exercice physique intense.

Dernier conseil, n’oubliez pas de lever les yeux et de respirer à pleins poumons !

 

Mis en ligne le 26/08/2019

 

Découvrez les offres de nos partenaires spécialistes de la randonnée : Terres d'aventure, Chamina Voyages et Via Compostela.