Un monde d'avantages pour la communauté éducative
Profitez de toutes vos offres en vous identifiant

Les principaux travaux d'automne au jardin

L'automne arrive, avec ses journées plus courtes et plus froides. L'hiver approche rapidement. Les fraîcheurs nocturnes commencent à se faire sentir. Que doit-on donc faire au jardin en automne ? Le préparer pour l'hiver bien entendu !

L'automne est la saison idéale pour transplanter les arbres et repiquer les plantes car la terre est suffisamment humide, en raison des pluies régulières. Le sol étant encore tiède avec l'été qui finit et l'automne qui commence, les plantes ont encore le temps de s'adapter à un nouvel endroit et de former de nouvelles racines.

Planter des bulbes

Vous pouvez planter des bulbes en automne pour que leurs fleurs germent dans la terre avec l'arrivée du printemps et viennent colorer votre jardin (tulipes, narcisses, jonquilles, jacinthes…).
Si la terre est fraîche et humide au printemps, elle peut être sèche et poreuse en été, durant leur période de dormance. Les bulbes doivent être plantés dans la terre à une profondeur d'environ deux ou trois fois leur taille. 
Pensez aussi à désherber les plates-bandes et biner le sol autour de vos plantes pour détruire les insectes qui y ont trouvé refuge (les limaces par exemple).
Avant les premiers froids hivernaux, rentrez ou protégez vos jardinières et potées qui craignent le gel. Pélargoniums et bulbes d’été pourront être remisés en cave. Les plantes d’origine méditerranéenne ou exotique (bougainvillier, laurier-rose en pot, olivier, citronnier…) passeront l’hiver dans un local hors gel équipé d’une fenêtre

Couper les plantes vivaces herbacées, arbustes et buissons

Lorsque les arbustes jaunissent, leurs tiges se courbent vers le sol ou commencent à flétrir, il est temps de les couper. En effet, les plantes commencent à ramener la sève vers leurs propres racines. Si elles ne sont pas coupées, elles risquent de dépérir. 
Les arbustes et les buissons peuvent être coupés à environ un quart de leur taille. Cela varie toutefois selon le type d'arbuste ou de buisson. Vous trouverez davantage d'informations sur les étiquettes des plantes ou en vous renseignant auprès de votre jardinerie locale.

Tailler les haies

Il convient de tailler les haies une dernière fois en automne pour éviter qu'elles ne pourrissent avec l'accumulation d'humidité. 
Coupez les haies à feuilles persistantes autant que possible en faisant attention à ne pas former de trou sinon elles ne repousseront pas en hiver et elles auront un aspect dégarni. 
Débarrassez également les haies des feuilles d'arbres tombées sans quoi elles respireront mal, elles ne pourront pas absorber la lumière du jour et risqueront de pourrir.

Effectuer de nouvelles plantations

Les conifères et arbustes de terre de bruyère se plantent dès maintenant. Et n’oubliez pas que le 25 novembre, à la Sainte Catherine, comme le dit le dicton « tout arbre prend racine».
Plantez vos arbres à racines nues dans un trou large dans lequel vous aurez placé un tuteur. Pralinez les racines (enrobez les racines nues et fragiles d'un mélange hydratant et protecteur, appelé pralin), couvrez de terre, arrosez pour éviter les bulles d’air et paillez. Le point de greffe doit se trouver au niveau du sol.
Les rosiers plantés en automne, tout comme certains arbustes, assurent leur robustesse pour l’avenir. N’oubliez pas d’y incorporer un engrais naturel et du compost.

Entretenir et Semer le gazon à l'automne

Les feuilles mortes étouffent la pelouse, et peuvent lui apporter des maladies lorsqu'elles se décomposent. Ramassez-les régulièrement, à l'aide d'un souffleur, ou encore d'un balai à gazon. Vous pouvez simplement les jeter, ou, mieux, les utiliser pour un paillage naturel, étalées en petite épaisseur aux pieds des arbustes, elles se décomposeront doucement pendant l'hiver.
C'est le meilleur moment pour semer du gazon si vous souhaitez le faire. Votre pelouse ne doit en aucune façon être négligée. Une tonte est nécessaire avant le mauvais temps, nettoyez-là des feuilles mortes. Si elle est en mauvais état, mieux vaut faire pousser un autre gazon mais faites-le pendant que le sol est encore chaud et la pluie suffisante.

Nettoyer le verger à l'automne

Quand les récoltes sont terminées, nettoyez votre verger, ramassez les feuilles mortes et les fruits pourris, et compostez-les sauf s'il y a des maladies. Apportez quelques soins d'éclaircissage, de suppression de bois mort aux grands arbres et protégez les plus jeunes des lapins par un grillage au pied. N'oubliez pas de biner le sol en surface autour des arbustes en massif et de pailler ceux qui sont les plus sensibles au froid. Si vous avez l'intention de planter des fruitiers, n'attendez pas le gel pour le faire et souvenez-vous qu'à la Sainte Catherine, tout bois prend racine !

Terminer les récoltes d'automne au potager

Les récoltes de certains légumes comme les courges débutent également au mois de septembre. La cueillette terminée, préparez-les en vue de les conserver. Congelez ceux qui s'y prêtent pour qu'ils soient toujours frais et conservent les vitamines. Quand les derniers seront cueillis, coupez les fines herbes à même le sol et procédez au nettoyage et à la préparation du sol pour la prochaine saison.

Et voici quelques petits gestes à ne pas oublier pour anticiper les premières gelées : 

  • Les massifs fleuris, roses et autres plantes qui résistent mal au gel doivent être recouverts de brindilles de bois, de feuilles ou encore être emballées dans du papier bulle ou un matériau similaire. 
  • Déterrez les bulbes d'été comme les dahlias et conservez-les dans un carton bien aéré, dans votre cave. 
  • Ramenez les plantes en pot à l'intérieur ou placez-les à l'abri. 
  • Débranchez les arrivées d'eau et videz les robinets et dispositifs d'arrosage pour éviter qu'ils ne soient endommagés par le gel. 
  • Démontez les pompes des bassins et, si nécessaire, installez une pompe antigel. 

 

Mis en ligne le 07/10/2019

Voir l'offre :

Jardinerie Willemse

Votre jardinerie en ligne de qualité au meilleur prix

Suivez-nous