En raison de la crise sanitaire et des règles de prévention, les délais de traitement de vos demandes sont susceptibles d'être rallongés.
Pour tout contact, privilégiez le mail contact@ekoya.fr
Merci pour votre compréhension.

Les projets éducatifs 2019/2020 ont démarré...

Suivez l'évolution des 6 projets éducatifs récompensés par le jury !

Au mois d’octobre, un jury indépendant composé de membres de la communauté éducative a réalisé l’évaluation des différents dossiers qui nous ont été transmis. Cette année, les projets devaient être sociaux, environnementaux ou culturels. 6 dossiers ont donc été récompensés à hauteur d’une enveloppe globale de 15 000 €
Comme promis, nous vous proposons de suivre l’évolution de ces projets toute l’année sur le blog EKOYA. Nous ferons un zoom sur chaque projet dès le début d’année 2020.

 

Echange solidaire France-Bolivie : Lycée Jean Brito – Bain de Bretagne

Le projet propose un échange scolaire entre l’établissement et le lycée français Alcide D’Orbigny, à La Paz, en Bolivie.
Les élèves sont en contact avec leurs correspondants et ils accueilleront chez eux leur correspondant bolivien. Les Boliviens seront amenés à découvrir le patrimoine local, et breton en général, à travers les activités proposées lors de leur séjour.

Du 10 au 20 octobre, les 23 élèves de terminale en section Européenne ont séjourné en Bolivie.

3 objectifs importants étaient la ligne de conduite de ce séjour :
- Culturel, avec une immersion totale dans les familles boliviennes et de nombreuses visites et excursions dans la journée.
- Linguistique, l’amélioration du niveau de la langue est importante pour l’épreuve de DNL du baccalauréat.
- Et solidaire, en effet ils ont été sensibilisés à cette mission en se rendant dans une école défavorisée avec des dons de fournitures scolaires. Il y a eu également une vraie prise de conscience sur les disparités sociales

Découvrez les « carnets de route » de Lou et Baptiste.

Evènement marquant de cette première partie du projet, les élèves ont vécu de l’intérieur les prémisses du mouvement politique qui touche actuellement la Bolivie. Ils ont été confrontés à l’instabilité, ce qui des dires de la professeur d’espagnol du Lycée Jean Brito, que nous avons interviewée, est une expérience unique pour ces élèves de comprendre le monde dans lequel nous vivons. L’application pédagogique n’en est que plus grande et les élèves ont vu naître pour certains d’entre eux des vocations humanitaires.

Nous vous donnerons davantage de détails sur cette expérience unique dans un article à paraitre au mois de janvier.   

    

 

Slogan IT : Collège Albarine – Saint Rambert en Bugey

C’est avant tout un travail sur le respect entre les générations
Ce projet poursuit plusieurs objectifs :
- solidarité et respect en créant un lien avec des personnes fragiles de notre société
- échange entre les générations sur le vie, le passé, l’histoire
- artistique avec la création d’œuvres par des résidents et des élèves

Après un premier contact réussi au mois d’octobre entre les enfants et les personnes âgées, les élèves du groupe ont commencé à préparer des cartes et des décorations de Noël. Ils les ont apportées aux résidents le 13 décembre.
En parallèle le projet artistique mené avec la peintre locale Julie Buibui avance. 10 tableaux vont être créés, peints par les élèves et les résidents, formant une fresque qui sera exposée à l’EHPAD. Elle représentera la vallée de l'Albarine de façon très colorée, avec des éléments actuels et historiques du village. Afin de concrétiser ce travail, les élèves ont échangé avec les résidents par le biais de cartes postales anciennes. Ils ont été surpris d’apprendre que certains anciens, au lieu d’aller à l’école tout le temps, ont travaillé sur les fermes de leurs parents quand ils étaient jeunes ou qu’ils ont eu des métiers difficiles à l’usine de tissage.

En janvier, une nouvelle rencontre est prévue pour évoquer d’autres sujets comme la résistance pendant la Seconde guerre Mondiale et il y aura également des visites au musée des traditions...

    

 

Cinéma muet : Ecole Val de Liesse – Saint-Ouen l’Aumône

Pour rappel, ce projet a pour but de créer un spectacle de danse numérique artistique pluridisciplinaire inspiré de l’univers du cinéma muet.
Le but est de garantir l’acquisition du « lire, écrire, parler ». L’enfant aura conscience de « pourquoi il a besoin d’apprendre à écrire » (la production comme le geste : communiquer des informations, mettre en mot ses émotions, laisser une trace des étapes de son projet, s’interroger et interroger les professionnels rencontrés).

En novembre, les classes de Petite section, Moyenne section, Grande section, CP et CE2 ont rencontré la Compagnie GF Arts (lien vers présentation) qui a pu leur expliquer ce qu’était un spectacle « danse numérique » ainsi que les caractéristiques du cinéma muet à travers des extraits (avec Charlie Chaplin comme exemple).
Suite à cette rencontre il a été demandé aux enfants ce qu’ils aimeraient faire dans leur futur spectacle et les réponses sont assez drôles : plusieurs s’imaginent en clown, d’autres veulent danser ou jongler, certains veulent faire peur ou au contraire exprimer la joie.

Les séances de préparation et d’information continuent, les classes élémentaires sont notamment allées à l’exposition Charlie Chaplin.

    

 

Les poules au Collège : Collège des Pins – Castries

Ce projet est la continuité d’un travail d’élèves de 6ème ayant pour thème l’alimentation, l’agriculture biologique, les circuits courts et le recyclage des déchets alimentaires. Ainsi, les élèves prendront conscience du gaspillage à la cantine, les rendra responsables dans un engagement volontaire, ils découvriront un mode de vie animal avec ses contraintes et ses plaisirs. Et ce projet permet également un travail inter disciplinaire (SVT, techno, CDI…)

En novembre le poulailler ainsi que les clôtures ont été livrés, le montage a été retardé en raison du mauvais temps mais tout a été finalisé avant les vacances de Noël. Les poules sont choisies et elles rejoindront leur nouvelle maison en janvier, elles se prénomment : Colette, Chanel, Cristaline et Cotcot.
Les équipes de roulement qui prendront soin de ces poules ont été constituées.

    

 

La classe Orchestre : Collège Auguste et Jean Renoir – La Roche-sur-Yon

Le projet d’ouverture d’une classe orchestre est destiné à renforcer la cohésion des élèves en utilisant le levier culturel comme facteur de la réussite scolaire et l’acquisition des compétences citoyennes.

L’apprentissage d’un instrument dans le cadre d’une formation brass-band par des élèves non musiciens, issus de PCS défavorisées vise à permettre aux élèves d’accéder à l’art et à la.

… Le projet est en cours de préparation et commencera courant 2020.

 

L’opéra à l’école : Ecoles maternelle et primaire Les Châtaigniers – Versailles

En partenariat avec « Kid-Opéra », création d’un chœur d’enfants, avec la réalisation de la mise en scène, des décors et des costumes.
Ce projet permettra aux élèves de pratiquer le chant et de les éveiller à l’écoute musicale, avec un travail sur la mémorisation, l’expression, le respect des consignes et les inciter à prendre des initiatives.

… Le projet débutera en janvier 2020.

 

Vous retrouverez prochainement sur notre blog tous ces projets plus en détail…

 

Mis en ligne le 26/12/2019

A lire aussi

"Appel à projets EKOYA 2019 : Les projets sélectionnés"

L’équipe Ekoya

Le 8 octobre, un jury indépendant composé de membres de la communauté éducative a réalisé l’évaluation des différents dossiers qui nous ont été transmis.

Lire la suite
Appel à projets EKOYA 2019 : Les projets sélectionnés

Suivez-nous