+ Ekoya
Offres Marques Le mouvement Ekoya Qui sommes nous ? Le Blog
Me connecter M'inscrire

La salle des "profs"

Du Rififi sous le Préau

L’Etat vient de créer une association qui se présente en tant que « comité d’entreprise » dédié au monde enseignant ; son nom : PREAU.

PREAU qui se contente d’attribuer un marché public à une société commerciale qui lui versera en rémunération de ce marché 416.000 € par an.
416.000 € qui seront très largement amortis puisque cette société exige un droit d’entrée sous forme d’adhésion de 10 €.
Faites le calcul : si seulement 200.000 enseignants adhérents, la manne est de 2.000.000 € sans rien faire.
Problème, une solution d’avantages de ce type existe déjà depuis plus de 30 ans. Elle est non seulement gratuite, basée en France, mais propose en plus des remises bien plus intéressantes et s’engage dans de nombreuses actions en faveur des enfants scolarisés. Son nom : EKOYA.
 

Nous sommes en colère, car à l’heure de toutes les économies, une offre existe déjà depuis trente ans chez nous et qui satisfait pleinement nos 350 000 adhérents.

Nous sommes en colère, car les offres et services proposés par PREAU émanent en fait de la société PROWEBCE apparentée à EDENRED (même bénéficiaire effectif), spécialiste du ticket restaurant assez éloignée des spécificités du monde enseignant français puisque son objet social concerne les prestations de services dans les domaines de l’internet et de l’informatique, la conception de sites de commerce électronique, notamment pour les collectivités publiques, la conception, le traitement et l’exploitation d’enquête et de sondages.

Nous sommes en colère, car les avantages offerts ne sont pas plus intéressants que ceux existant sur le web ou même ceux des grands opérateurs de voyage !

Nous sommes en colère, car EKOYA propose gratuitement à ses 350 000 adhérents enseignants des produits et services adaptés avec de vrais avantages différenciants. Le législateur n’a pas pris la peine de s’y intéresser.

Nous sommes en colère, car nous sommes une entreprise française, à taille humaine, avec à la tête deux dirigeants issus de familles d’enseignants. Nous savons de quoi nous parlons, nous savons à qui nous nous adressons.

Nous sommes en colère, car l’attributaire du marché public  PREAU, PROWEBCE,  évolue dans un écosystème qui n’est pas le vôtre. Nous, avec fierté et bon sens, finançons de beaux projets pédagogiques dans les écoles grâce à  notre association Ambitions Educatives

 

Que pouvons-nous faire aujourd’hui ?

Désolé, cette énorme somme d'argent dépensée est définitivement perdue, on peut même s’attendre qu’avec la colère constatée sur les réseaux sociaux et l’absence d’abonnés, PREAU finance bientôt une belle et grosse campagne de communication. Nous verrons…

D’autres opérateurs historiques donnent plus de sens à leur mission. Nous sommes du nombre et nous trouvons vraiment dommage d’oublier ces acteurs qui travaillent avec passion…  et payent leurs charges, leur TVA et leurs impôts en France.

Nous sommes en colère, car, tout comme vous, nous avons été ignorés et même trahis. Voilà, c’est dit !