stat
+ Ekoya
Offres Marques Qui sommes nous ? Le Blog Simulateur d'économie 🧮 Gagnants du jeu-concours Destinations de rêve
Me connecter M'inscrire

La salle des "profs"

Comprendre votre fiche de paie de l’Éducation Nationale

Vous travaillez au sein de l’Éducation Nationale et vous souhaitez comprendre votre rémunération ? Il faut déjà savoir que votre traitement de base est défini selon votre corps d’appartenance et votre grade. S’y ajoutent diverses indemnités, dont certaines sont communes à tous les enseignants, et d’autres qui sont perçues dans le cadre d’activités ou de fonctions particulières. S’il est essentiel de bien comprendre la fiche de paie que vous recevez chaque mois par l’Éducation Nationale, il faut reconnaître qu’il n’est pas toujours évident de décrypter toutes les informations qu’elle recèle. Pour vous, nous allons « scanner » un bulletin de paie type pour que vous compreniez ce qui se cache derrière votre prochaine fiche de paie, en toute transparence.

 

En tête de votre fiche de paie

Commençons par l’en-tête de votre fiche de paie, ici vous trouverez :

  • Votre numéro de sécurité sociale.
  • Votre temps de travail mensuel.
  • Le numéro de votre établissement d’affectation.
  • Votre échelon (qui conditionne votre rémunération).
  • Votre indice de rémunération qui permet de calculer le revenu brut versé.
  • Votre temps de travail en pourcentage.

 

Place au détail de votre rémunération

  • Le traitement brut : il s’agit du montant total de votre rémunération versée par l’employeur (hors prime et cotisations patronales).
  • Votre indemnité de résidence : elle dépend de votre commune d’affectation (en zone 1 + 3%, en zone 2 + 1%, en zone 3 + 0%).
  • Le supplément familial de traitement, ce complément de rémunération vous est réservé si vous avez 1 enfant de moins de 20 ans à charge au sens des prestations familiales.
  • La cotisation salariale vieillesse plafonnée et non plafonnée : il s’agit du prélèvement au titre des cotisations retraite.
  • La CSG déductible et la CSG non déductible : cette Contribution Sociale Généralisée sert à financer la sécurité sociale et les cotisations sociales, une partie est déductible.
  • Les contributions patronales : elles correspondent à la part de votre salaire versée directement par l’employeur aux différentes caisses mutuelles (allocations familiales, transports, maladie, accident du travail, retraite, complémentaire retraite…).
  • La cotisation salariale Ircantec : elle ne vous concerne que si vous êtes non-titulaire de la fonction publique, elle sert à votre retraite complémentaire.
  • Le remboursement IJSS : ce sont les indemnités journalières versées par la sécurité sociale qui correspondent à vos éventuels jours d’arrêt maladie.
  • Le montant de l’impôt sur le revenu avec son système de prélèvement à la source en place depuis 2019.

 

Le bas du bulletin de paie

  • Le bas du bulletin de paie indique vos noms, prénoms et adresse.
  • Le revenu net ou salaire net à payer qui correspond à la somme versée sur votre compte bancaire pour le mois payé.
  • Les totaux du mois et le coût total pour l’employeur.
  • Les totaux de l’année pour le montant imposable.
  • La date de mise en paiement et vos coordonnées bancaires.

 

L’Éducation Nationale, un traitement spécifique

Votre corps de métier répond à des critères de rémunération bien précis. En effet, votre traitement brut est calculé selon :

  • Le corps auquel vous appartenez et poste occupé (professeur des écoles, de l’enseignement secondaire, certifié, agrégé…).
  • Votre grade (classe normale, exceptionnelle, hors classe).
  • Votre échelon (1, 2, 3…).

 

Quelles sont les différentes primes qui peuvent impacter votre feuille de paie ?

  • L’indemnité de résidence si la situation géographique vous en donne le droit (pour rappel, + 3% sur votre salaire si vous êtes en zone 1).
  • Le supplément familial de traitement (SFT) si vous avez au moins un enfant de - de 20 ans à charge.
  • Les heures supplémentaires d’enseignement annuelles ou effectives.
  • L’indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves si vous enseignez dans le premier degré (ISAE).
  • La part fixe de l’indemnité de suivi et d’orientation des élèves (ISOE), si vous enseignez dans le secondaire, ainsi que sa part modulable, si vous êtes professeur principal.
  • L’indemnité de sujétion spéciale (ISS) si vous dirigez une école.
  • L’indemnité de mission particulière (IMP) si vous êtes un référent numérique au sein de votre établissement ou coordinateur de discipline.

 

Quelles sont les cotisations et contributions sociales retenues sur votre fiche de paie ?

  • La retenue PC qui correspond à la retenue pour votre pension retraite future.
  • La CSG (Contribution Sociale Généralisée), déductible et non déductible.
  • La CRDS (Contribution au remboursement de la dette sociale).
  • La cotisation salariale pour le régime additionnel de la fonction publique.
  • La cotisation pour la mutuelle complémentaire.

 

Comment calculer votre salaire net ?

Pour connaître exactement la mise en paiement qui vous est due à la fin de chaque mois, il vous suffit de soustraire de la colonne « à déduire » du total de la colonne « à payer », vous tombez sur le résultat « net à payer ». A noter que votre revenu « net à payer » n’est pas celui que vous devez déclarer aux impôts ; Le montant imposable du mois est indiqué en bas à gauche du bulletin de paie. Il correspond au total du « net à payer » auquel vous devez ajouter la CRDS, la CSG non déductible et, éventuellement, la cotisation de la mutuelle complémentaire. Ces cotisations ont été prélevées avant le versement de votre salaire, mais à partir de vos revenus imposables.

 

Comment évaluer son futur salaire ?

Sachez que le gouvernement a mis en place un Simulateur de rémunération  des agents du Ministère de l’Éducation Nationale. Cet outil permet de réaliser des simulations de la rémunération en fonction de votre situation personnelle et professionnelle. Il couvre les rémunérations des instituteurs, des professeurs des écoles, des professeurs certifiés, des professeurs de lycée professionnel, des professeurs d'EPS et des professeurs agrégés titulaires de la fonction publique. Il sera progressivement étendu à d'autres situations.

 

Et pour conclure

Toutes ces dispositions peuvent évidemment évoluer au fil du temps et sont donnés à titre indicatif à l’instant T. À noter que 2021 correspond à la date de mise en place de la fiche de paie dématérialisée, un espace personnel dédié qui vous permet d’avoir accès à votre rémunération et à votre retraite en temps réel. Tous vos documents sont désormais à votre disposition durant toute votre carrière, et jusqu’à 5 années au-delà du départ à la retraite.